Début de la saison maraîchère

Point annuel

Nous avons interrogé Joël Dalongeville au sujet du contrat maraîcher en ce début de printemps pour faire le point sur l’année écoulée. Voilà la restitution de cet entretien.


Printemps 2014

Le début de saison dernière (mars 2014) a été très difficile. La serre contenant tous les plants de tomates a brûlé. Les fumées de l’incendie ont détruit tous les plants. Il a fallu racheter des plants et cela nous a fait perdre un mois et demi, de l’argent et beaucoup de temps. Cet événement a donc eu un impact sur le reste de la saison.
La serre destinée aux plants a été remontée complètement en février 2015. 


Eté 2014

L’été 2014 a été pluvieux. Il n’y a pas eu de sécheresse, ce qui est une bonne nouvelle mais la pluie a provoqué un problème sur les cucurbitacée : il y a eu ce que l’on appelle une coulure sur les fleurs. La récolte de courgettes spaguettis, courges, potimarrons, citrouilles a donc été très faible. Des potimarrons avaient été récoltés et stockés en vue de la fin d’automne, mais des rats sont rentrés et ont fait des trous dans les potimarrons, ils ont mangé des graines et ont provoqué de fortes pertes.


Automne 2014

En septembre, le blayais a vécu une mini tornade, les bâches de 3 serres ont été détruites. Cet évènement a eu une influence sur une partie des tomates, qui ont fini leur saison sous la pluie, ce qui a provoqué des maladies, et finalement la perte de la moitié de la récolte.

En automne, nous avions planté du cèleri branche (bien agréable pour la soupe d'hiver). En l’absence de serre, la maladie les a également attaqué. D’ailleurs, les prochains céleris branche seront plantés sous serre pour pouvoir en fournir tout l’hiver.

La récolte de pomme de terre a été bonne, mais la machine pour retourner la terre a cassé, donc il en reste beaucoup en terre. La réparation sera bientôt faite par Joël lui-même, ce qui permettra de récolter la dernière partie.  Saison compliquée, donc.


Bilan positif

Superbe saison sur les fraises l’an dernier (avec un atelier ramassage mémorable) Joël est super content et très reconnaissant à l’AMAP de Cenon d'avoir fourni de l’aide immédiatement pour remonter des serres après la tornade (merci à ceux qui se sont mobilisés).

Le reste de la saison a été à peu près normal : beaucoup de salades, plus diversifiées avec notamment de la frisée, mais aussi des radis, poireaux, carottes, navets) Je prévois de diversifier beaucoup plus avec plein de plantes aromatiques (coriandre, thym, ciboulette, persil, etc.) de la roquette (2* 150 plants à venir qui sont tous beaux), du cèleri branche sous serre en vue du prochain hiver,  je ne voulais pas mettre trop de choux, donc il a y eu une alternance (chou rouge, vert, choux de Bruxelles),

Pas de ruptures d’approvisionnement

Il y a quelquefois des ruptures dans certaines AMAP, chez nous ça n’a pas été le cas. A Saint-André par exemple, du 15 février au 15 mars, il n’y a pas eu de distribution du tout. Dans les autres amaps, je ne sais pas, mais sinon je sais que le manque de citrouilles et de potimarrons est général, à cause de la coulure. 


Printemps 2015

  • En avril - mai,  des radis, fraises, petits navets nouveaux, salades, mâche, épinards, fèves petits pois (peut-être en libre service à la fin) oignons nouveaux, ailet
  • Mai à septembre : tomates, aubergines, poivrons, haricots vert, haricot grain, melons, courgettes rondes, vertes, jaunes, courge spaguetti, concombres, cornichons, carottes, fraises herbes aromatiques, pommes de terre 

Engagement

Quelques infos essentielles pour les amapiens engagés :  une information fondamentale : il h’y a pas de désherbage chimique, tout est manuel, tout prend beaucoup de temps.  La totalité de la propriété est en bio certifié ecocert (ce n’est pas le cas de toutes les amaps) L’exploitation permet actuellement de sortir une rémunération inférieure à un SMIC pour une personne et demie à plein temps.  L’exploitation fournit 81 paniers sur 4 amaps, dont environ 50 paniers simplement pour Cenon. Il faudrait atteindre 100 paniers pour un revenu décent, mais Cenon ne peut pas accueillir beaucoup plus de paniers, Il manque donc 20 paniers.  Nous lançons donc un appel pour trouver d’autres amaps. Si vous connaissez des gens en amap qui cherchent un maraicher, merci de nous faire signe. 


Visites

Il y a aura une visite à la ferme Dalongeville le 30 mai. Rendez-vous à 9h30 sur le parking de la mairie ou directement à la propriété à 10h. Comme chaque année, ça se termine par un pique-nique, amenez vos victuailles. S’il fait mauvais temps, pas de problème, il y a l’auvent.  Si vous ne pouvez pas venir le 30 mai, vous pourrez également venir le 12 septembre pour une deuxième visite. 

 

Toute l’équipe de Gourmandignes est constituée de bénévoles. Après 5 ans Gourmandignes est une belle association, mais nous avons besoin de vous tous. Venez aux ateliers, venez aux visites, aidez-nous à l'organisation, participez.  

Joël a insisté pour remercier toute l’équipe de Gourmandignes et tous les adhérents.
Vos coordinateurs se joignent à lui pour vous remercier chaleureusement pour voter soutien renouvelé.